Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 22:42

VIII - le 2 mai.

au matin chaque cadavre devient une pierre nouvelle

ciment du jour qui pointe dans une offense faite aux dieux

depuis leurs longues trajectoires les cloches sonnent en attendant

les cris perçants des minarets la ville se prépare à la chasse prépare mille rets

invisibles pour dompter les derniers récalcitrants qui n’obéissent

pas encore à tout ordre possible risible impossible nocif les ordres contre

la seule raison qui promènent les rebelles enchevêtrés dans leur solitude

dehors ne bruissent que de rares voitures avec chauffeur tous feux

éteints les officiels se glissent dans leur costume comme ils passent

entre chaque goutte chaque mensonge plaît au ciel que l’on crût

les gens pauvres le peuple au plus nombreux des cieux

suivent ce funeste destin de cette ribambelle qui croit si peu

et qui se brûle les doigts finit par perdre la tête

ainsi se soulèvent mille inconnus livrés à la pâture

du passé devenu inintelligible car il est bon d’oublier ce qui fut

et s’éloigner tant et tant des mythes au présent des infortunes

sait-on lire désormais les prédestinations chères aux devins

au bon sens des Lettres de Luther quels poèmes lancez-

vous tels des écrits pirates jetés ternes à la face

de ceux qui ne veulent jamais rien voir mis à part

leurs défaites délicieuses rien que la farce immédiate

qui n’aurait comme d’habitude ni cause ni conséquence

voici un comportement lâche inconséquent lourd de sombres

taches vos mains portent soufflent palpent le néant de vos poches

réduite à moult billets la vertu divine sombre chaste soudain se lâche

et prépare le terrain d’icônes savantes qui manient forces cravaches

le dire c’est le comprendre

l’entendre c’est le dénoncer

le vivre c’est briser l’entente parfaite

du silence d’accepter le monstre

alors que sommeillent ces générations hibernantes

qui n’attendent aucun réveil sauf une fin pour demain certaine

et puis ce culte de la mort

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages