Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 19:26

IX - le 3 mai.

ne réclame rien pour moi ni les miens

en échange de mémoire pour mon passé enfin

qui éteint ses prédicats malmène ses pensées

pour rompre le fil de l’histoire

son archéologie repose sur des mythes égaux

dont le poids est un otage vidé

histoires du néant qui se reposent sur d’étranges

et sales sables mouvants personne ne veut

ouvrir le chemin de l’instant sans que ne s’impose

à force d’armes contre soi au matin levées

pour avancer continuer de construire

le mur abattu de la veille

qui réveille à coup de corne d’octaves

de tambours ceux qui ne disent mot consentent

à quel moment la vie devient éternelle

alors on se berce comme si supporter l’absence de

réponses formait la fondation d’une nouvelle présence

au monde vers quels refrains se réfugie-t-on

quelle trame ou exercice du lendemain

cette écriture se résume à l’usage du son qui corrompt

du chant des bombes et des images qui tuent

en un quart de seconde après rien que le silence

soudain

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages