Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 22:25

XIII - le 7 mai.

la nuit hante

en remet une couche

entre les corps démembrés et

les yeux arrachés

au sommet d’arbres genoux

chevilles et troncs balancent

rue Pelleport au 20ème

à la rue de la Glacière du 13ème

qui mène de la Cité internationale

en remontant au 5ème des hommes

qui font voter les morts

manquent à l’appel du jour

devenus cadavres éteints

sculptures figées dans des poses ridicules

accrochés à la boucherie de la ville

on ne compte plus au petit matin

ces corps désarticulés désaxés

semés au hasard des rues

surpris dans leurs derniers pas d’hier

précipités et nulle distinction à poser de

races couleurs préférences sexuelles

tous ces hommes à l’état brut de leur vie

gisent en feuilles mortes foulées

sur un bitume rougi dont nulle trace

ne peut répondre aux hypothèses

rien ne peut en effet apporter la moindre piste

aux enquêteurs du réel

Le Parisien titre au matin Carnage carnassier rive gauche

et voilà revenu le temps des Assassins

mais personne ne pose la question de savoir l’évidence

que sont devenus les restes humains disparus

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages