Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 18:19

XV - le 9 mai.

à ce point précis du poème policier

on ne rigole plus

on se regarde au petit jour dans la rue

en chiens de faïence pour reconnaître son prochain

qui découpe broie et dévore les cadavres

et de dégoût on s’imagine disparaître dévoré

par des dents cannibales de monstres déshumanisés

précipités à l’aune de la crise sur la route

abandonnés repères sensibles de l’humanité

vacille de ses monstres qu’elle a fabriqués

à la boucherie comestible de l’anxiété

on se demande qui sera le prochain

c’est la meilleure blague de Libé

des client de putains en sont morts

par le petit bout et bienheureux

celui qui meurt béat

qui n’a conscience du mal qui peut l’emporter

dehors il pleut de plus en plus

il ne fait pas trop froid

le climat est devenu lourd

digne des Tropiques triste sir

et le jour n’en finit plus de mourir chaque jour

le président a dit haut et fort

d’un ton martial initié par des communicants

chers en jachère qu’il était prêt à ressembler

à son immense aïeul quitte à reprendre son profil

le temps d’un reportage d’une campagne ou d’une

photographie prêt à mobiliser toutes les forces

de l’ordre y compris l’armée et toutes les bonnes

volontés pour arrêter cette 5ème colonne cette folie

qui détruit et corrompt jusqu’au cœur des hommes

mine le pays ses restaurants opéras et boxons

car on ne peut vivre de cette manière sur la terre

apeurés enfermés en étant le gardien de sa propre prison

il prend le temps que dure l’image

la posture de celui qui veut en découdre de l’imposture

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages