Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 15:53

III - le 15 mai.

le débat fut houleux violent charnel et remplit les rubriques

de la libre opinion de la presse dite libre de taire son nom

mais qui peut aider à résoudre les problèmes de la vie courante

l’information continue de tous les instants qui souligne montre

image par image les sentiments les plus vils l’information des crimes

de masse meurtres l’accident l’incendie le désastre la tornade l’agression

le viol le cambriolage le tsunami et désormais tous les gens se regardent

de biais tous s’observent et soupçonnent son proche son voisin son ami

et généralement ses parents d’intentions belliqueuses radicales nuisibles

à son écologie personnelle et la menace plane et l’on se barricade s’équipe

se protège s’arme en attendant la prochaine nuit d’août où là c’est un tout autre

débat puisque le massacre nocturne continue la nuit contre la nuit

qui vient doucement fomente le prochain drame

que faire s’interroge le tout à chacun oui

que faire quand l’Etat ne sait plus rien faire dans son

impuissance décisionnelle

les êtres humains attendent donc le prochain massacre du hasard

on dit que certains veulent mettre fin à leurs jours et

partent désormais la nuit tête haute hantant des avenues ombragées

mal éclairées si possible et il est vrai que peu en reviennent une

association d’utilité publique s’est même montée pour organiser

le suicide volontaire en un puissant lobby à l’Assemblée

après le mariage et les enfants consommés la fin de vie dessinée

l’eugénisme et l’euthanasie dès la procréation à partir de l’analyse de

l’ADN programmé s’il s’avère être défectueux ou mal branlé l’on a voté

comme si les dés en avaient été jetés

pour savoir si des fonds publics pouvaient être versés à un

organisme très médiatisé qui fait de son métier des balades noctambules

seul à deux ou par groupes intégrés d’où l’on ne revient pas

cette société s’est vue décerner le prix de l’entreprise de l’année

avec investissement quasi nul frais d’immobilisation néant

gains de productivité hallucinants marge de bénéfice 95 pour cent

et celle de progression semble illimitée au point qu’on pense

breveter à l’international cette idée que Néerlandais Autrichiens

et Hongrois seraient très intéressés par ce concept détonnant

cela fleure bon pour une balance commerciale fatiguée

dans un état de tel abandon de paradigmes

on rêve alors de tentative d’évasion

ou bien de ne pas être né

amen

la question des retraites est en bonne voie finale

de solution

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages