Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 21:44

VII - le 18 mai.

avec l’instruction suprême de ne pas révéler dans la mesure des possibles

dans les medias autorisés déclarez essayez un peu d’épeler d’entendre

ne serait-ce que susurrer le nom prénom de l’assassin ni sa religion car cela

ne peut coller avec le cadre de la politique correcte mise en ligne dans

l’approche capitale du profit en quelques cinquante années construit

sur une concurrence servile et aujourd’hui encore deux gendarmes de très

jeunes femmes sont tirées comme des lapins dans le Sud puis trois

soldats un père trois enfants abattus comme dans un champ d’holocauste

le tireur derrière placé sur le côté qui vise calmement que la balle parte

divise les chairs pénètre en vrillant déchirant et l’adolescent poignardé

lors d’une fête héraultaise alors on donne aux regards télévisuels des marches

d’enterrement avec portrait et monceaux de fleurs blanches alors que l’on suppose

en hauts lieux dans les sphères et cercles de décision que les assassins sont

d’abord les principales victimes et que la justice fera son œuvre combien même

les familles survivront n’est-ce pas le temps du silence fera oui son œuvre

et les hypothèses les titres de futurs colloques thèses et l’on oubliera très vite

le temps d’oublier en attendant la prochaine liste de ce qui ne peut encore

se nommer une guerre intestine une cinquième colonne qui avance sans bruit

sans que la langue des mots fuse ne réagisse alors je dis que le poème s’écrit

pour rétablir la vérité tue pour rétablir la réalité pour déclarer haut et fort l’univers

du crime dans un nouveau genre de livre-poème policier

où enfin l’on nommerait ce qui ne peut être nommé et que chacun sait

dans sa conscience ce que chacun tait dans sa décadence identique

à celle des nations disparues devenues serviles à refouler leur génie

mystérieux et leur force surhumaine contre l’occupation

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages