Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 14:10

XIX - le 30 mai.

hélas 4 fois

hélas il n’en est rien résulté hormis la facturation du spot

publicitaire tous les quarts d’heure à un million et demi d’euros

la monnaie allemande vendue au commencement par le gouvernement

de gauche plurielle qui fut à de nombreux points de vue

si singulière comme le soulignait à l’époque le poète vénissian Renard

Thierry comme l’animal

vu le succès de cette émission qui devient comme qui dirait une cause

nationale la chute est pour bientôt même s’il faut rassurer le lecteur-citoyen

on prépare la seconde saison c’est dire de ce qui s’annonce être un

franc succès jusqu’à ce que grandisse simultanément et parallèlement

une sourde inquiétude qui s’est vite transformée en un vif désintéressement

de la vie du jour et de la nuit des morts comme si cela était devenu naturel

comme si on s’était habitué à toutes les laideurs

la venue d’experts internationaux de commissaires enquêteurs spécialistes

de l’ONU du HCR ou de la Commission européenne n’a pas contribué à

améliorer directement la situation sauf qu’en regard des méfaits commis

à l’échelle mondiale depuis la chute du Mur de Berlin et des massacres

commis ici et là en Afrique au Rwanda dans les Balkans et au

Moyen-Orient on a appris différentes choses sur comment étaient morts

les morts comment ils avaient vécu qui ils avaient épousé et quel sort leur

a réservé la vie en fonction de référents séquentiels de paradigmes élaborés

et concepts reconnus par la communauté internationale validés par des groupes

cooptés et ce en fonction de leur carrière anoblie par le fait qu’ils n’ont jamais

ô grand jamais commis la moindre vague ni pris la seule décision pour que la vie

qui les a si prudemment épargnés par hasard ou bien subrepticement

à leur propre insu pour mieux circonvenir toutes les situations nées ou

à venir sans que personne ne sache si tout ceci relève du grand œuvre

ou d’une magnifique lâcheté qui caractérise si bien cette époque sordide

qui laissera dans l’histoire des hommes un abyssal vide

une page blanche de ruines

rien nada merdazov

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages