Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 18:23
Il pleut continûment petite pluie qui mouille
la faune se fait rare en dépit du vélum
mon papier reçoit de fines gouttes mes douilles
par l'humide mordues se hérissent pensum

il faut survivre alors que le moral dérouille
le taulier a du mal à tenir son barnum
l'eau n'est pas sans vertus qui délie de la trouille
l'espoir certe est trempé mais le verre de rhum

oint les tempes le front lubrifie les oreilles
pour plus de jouir du vent s'il se pointait enfin
l'outre à Eole emplie d'un cru flux de la treille
ayant crevé d'orgueil son ringard aigrefin

nous voilà loin de Cherbourg ses rues faméliques
son merveilleux ciel gris ses femmes sa colique

*********

L'été finit demain l'air est fin et liquide
les arbres en train de rouiller ont l'air de fruits
poires Williams ou mirabelles le rapide
désir du désir s'alanguit au bord du puits

tu laisses l'acédie et tu conchies les druides
le cru mûr a plus de sex-appeal que le cuit
le grain du soir la peau plus chaude que tu cuides
le temps vide te flatte t'aveugle et tu suis

le port est plein de mâts farauds et métalliques
mais les canards font leur bruit antédiluvien
quel désordre de trop qu'il faut machiavélique
refouler à peu près mais lui : chéri tu viens ?

glisse l'été dans l'automne comme de l'huile

dans de l'huile ou l'eau sur la chair grenue des tuiles

 

de Laurent FOURCAUT

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages