Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 10:49

Français éparpillés

De mille manières

En trente et quelques années

D’abord dans la négation des arts et des lettres

Et le cinéma a semble-t-il dit son dernier mot

Nous vivons des temps d’extrême confusion

Plus de champs ni d’usines

Car rien ne se fabrique plus et les campagnes meurent vides

Ce fut là la mise en œuvre du projet d’Adolf H.

Notre pays remisé à une terre touristique

Où la chair est bonne et les filles faciles

On dirait aujourd’hui une vision politique

Digne d’un commissaire européen

Ou du Président de la Commission symbolique

Qui ne représente que lui-même

Français éparpillés dépenaillés

Après deux mille ans de règne

Mes compatriotes sont-ils des pleutres ou des vauriens

Citoyen éparpillé dans son propre pays en son pays lui-même

Français qui se tait et rentre sa colère

Français éparpillés au Québec en Indochine en Afrique de l’Ouest

Partout sur la terre

Français au génie démesuré

Délivre-toi

 

 

Saint Julien Molin – Molette, Paris,

août 2009

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages