Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 11:41

 

lui se voit immense

et si petit

ne compte pas

l’influence

fait peur

effraie

dégoûte

se démène dix balles en poche

 

lui gaspille ses cartouches

boit ce qu’il peut

boit la nuit du jour

pour calmer

la marque de fabrique

escomptée au comptoir

du doute

 

mais qui se promène

sur le mur blanc du plafond

moucheté

de chiures de mouches

la ville bat

son sang jouit

et ses deux fleuves

filent droit

vers la mer antique

 

 

Paris, mars 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages