Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 20:28

Le temps défile

et s’enchevêtre

demeurent les saveurs

des mots et leur feu d’hier

 

 

Villes vides d’éphémères

Les murs sont nus

Et les volets fermés

Pour longtemps

Villes vides

Des humains hantent

Tes profondeurs

Les caves sont des refuges

Pour la patience

Seuls errent des chiens

Des chiens savants

Des chiens fous

Qui hurlent à chacun

Leurs rêves de proies

Villes vides

Des humains

Les murs sont muets

Les volets rouillés

Et sous les portes fermées

Poussent toutes les herbes

Les ronces et les buissons

Qui lentement regagnent

Les villes vides

D’elles-mêmes

 

Le premiere couleur quand on vient au monde est le rouge a été publié aux éditions Le bruit des autres, mars 2011, 89 p., 12 euros (ISBN 978-2-35652-062-3)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages