Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 16:50

 

Dans ton cœur

Il n’y a plus de place pour le soleil

Tu l’as laissé avec tes rêves

Il y a vingt-cinq ans

Au bord d’une route

Qui n’était pas la tienne

 

Dans tes yeux

Il n’y a plus de lumière

Qui apprenait la beauté du jour

Après avoir parlé des heures toutes les nuits

Ces paroles se sont enfuies

Dans une vie qui ne t’appartint jamais

 

Ton âme n’a aujourd’hui plus de secrets

Tu les as étalés sur un lit

Non dans les bras d’une fille

Qui s’est laissée conquérir

Tu t’es un instant abandonné

Pour gagner un peu de temps de liberté

 

Dans tes mains vides

Tu as l’impression que tu peux tout détenir

Et tu imagines que tu vis comme tu l’entends

Alors que tu fais semblant en donnant le change

Avec tous les objets et les signes de la réussite

Tes doigts ne pressent qu’un triste néant

 

La première couleur quand on vient au monde est le rouge a été publié aux éditions Le bruit des autres, mars 2011, 89 p., 12 euros (ISBN 978-2-35652-062-3)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages