Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 18:26

 

Malgré la politesse le bon usage des mœurs

De notre temps et des coutumes civiles

Je ne me rends que rarement à l’évidence

Comme dans une bataille ou un combat singulier

Je tournoie balaie de la main

Les arguments usés de la collaboration

Je crie aussi je rage vitupère et projette

De nombreux projectiles sur mes chimères

Je vise souvent juste depuis très longtemps

Sur les prisons de l’esprit

Mais nous ne sommes pas très nombreux à le savoir

C’est ainsi

Pourtant j’ai toujours retrouvé le chemin de mon inutile

C’est la marque de fabrication de la maison

On a beau le regretter

Le déplorer ou se navrer à contre saison

C’est ainsi

Mais ce n’est pas tous les jours facile

Détrompez-vous des évidences

D’avancer contre le courant et de ses projecteurs

Ce qui est devenu la circoncision des mots

Vidés de leur chair et de leur sang

De leurs paradoxes également

On crie désormais en silence et on publie

Des pages blanches offertes aux feux

Mais je ne suis pas seul sur une île ou un archipel dispersé de la main

Je suis assis debout couché selon les heures dessinées

Selon les regards ou la table dressée

Et je ne suis pas dupe

Je suis déjà sur la Volga à pêcher dès le matin

Avec mes femmes mon cheptel surprenant

Qui piaille qui rigole et pleure souvent dans le même temps

Je ne suis jamais très loin

Même en faisant semblant

Je suis là qui les regarde les écoute

Et tout en les observant

Je sais ce qu’il y a à savoir

Dans le résumé de mon innocence

 

La première couleur quand on vient au monde est le rouge a été publié aux éditions Le bruit des autres, mars 2011, 89 p., 12 euros (ISBN 978-2-35652-062-3)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages