Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 07:42

 

Et puis s’épuisent les traces

toutes ces ombres marquées au cœur des pierres

le pas du hasard à jamais enregistré

dans le mouvement figé d’une histoire réelle

loin des fadaises millénaristes

appuyées sur un verset au chiffre mémoriel

qui peut expliquer la rumeur du temps

avant la suprême destruction

et l’insipide rumeur de la naissance de l’homme

alors que chante avec le vent celle du hasard

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages