Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 07:37

 

Déjà hantait en ma tête mon front mes yeux

détenue au cœur des deux paumes une lave

à jamais refroidie si tant est qu’elle put naître de rien

le souvenir d’une lumière transmise absolue

par des abeilles laborieuses en une salve puissante

métamorphose un signe aux flammes jamais éteintes jaillies

un souffle donné telle l’entaille de Simon

pour des tableaux en leur double projetés

comme pour un infini qui se voudrait maîtrisé

oh loin de me poser dans la posture égale aux maîtres

car qui suis-je pour tenter de résister

à la haine souillée que guette l’effroi de moi-même

mais seul ce feu réchauffe et nourrit à la fois

ce feu cette unique source chaude

 

l’ample feu

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages