Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 07:39

Là à cinq milles miles

j’ai connu l’esprit libre la lumière

du midi blanc sous la glace et la neige

pourtant il ne fait pas si froid

deux Tatars aux femmes éblouissantes et aux enfants blonds

m’ont joué du violon et poussé la chansonnette dans ma langue

sans accent ni trompettes mais mon patrimoine

de Charles Trenet à Gilbert Bécaud célébrant le jour précis

de la naissance de la divine Edith reprenant les couplets complets

de Mon beau chalet à La claire fontaine

les chansons de mon enfance oubliée

pardonnez que je ne sache que le premier couplet inachevé

là sur les bords de la Volga prise par les glaces

j’ai compris définitivement que ma patrie culturelle

achevée après quatre décennies de trahisons

un peuple écartelé entre misère et chômage

coincé entre son hi phone et ses chaînes télévisuelles

un peuple qui ne s’appartient plus incapable de se réinventer

condamné à l’esclavage du nombre rejeté de l’ignorance

 

qui lancera l’appel à Résistance

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages