Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 10:15

Où je vais de vol en vol m’apprend plus sur le chemin à faire

que la digue les rails l’océan ou le passage frontière

où je vais je deviens ce nouvel autre moi-même

les pieds bien en terre et qui attend le prochain envol

j’en apprends alors plus que n’importe quelle leçon

et je n’ai besoin de rien d’autre que mes yeux mes mains

un poème un refrain pour tisser ce qui peut l’être

et si demain est un nouveau jour je sais désormais

qu’il suffit à un homme de peu de choses

pour survivre en tous lieux tous temps

loin de la fureur numérique des hommes

pour ouvrir les bras au temps qui passe

lentement doucement lorsque la route s’ouvre au matin

et que le départ laisse des traces sur le visage de la nuit

ou sur le ventre rond de la promise la terre qui ouvre ses pages

en lisant le chant des rossignols on se met aussi

à écouter les premières pluies d’automne

même si la route se révèle plus lente ou d’un coup figée

le soleil alors sert toujours de réveil à la naissance du monde

quand le temps passe et que le sommeil finit par effacer

 

toutes les fautes et les peines tous les remords et les regrets du verbe

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages