Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 09:46

 

Longtemps le temps mesuré à l’aune des heures écoulées

ce temps à la dictature binaire autocrate et sanguinaire

qui réussit à s’imposer dans la misère des souvenirs éteints

il n’existe aucun cas de douleur qui subsiste de son dédain

et si notre mémoire lentement se meurt pour mieux rejaillir

des toutes premières heures que peut-il rester au dernier matin

sinon des rêves écartelés qui suggèrent la présence du passé

au présent incertain qui avance de ses pas éphémères calculés

et quand les pages des murs jaunissent s’écaillent de leurs rides

insensibles il n’est plus l’heur de se retourner pour saluer l’ancien

qui recule se sauve dans sa course en oubliant ses traces futures

s’il fallait seulement vivre du sang de la terre et profiter de chaque rire

averse saison naissance vins blanc ou rouge rosée d’été patience éclose

avant que de disparaître à l’infini

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages