Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 14:01

 

Monologue de l'ombre distraite

fait et défait à volonté la narration

en toute candeur

 

Des faits quant à

soi

la permanence de faire accroire pour l'humanité

et tant qu'à faire se choisir la plus belle scène

 

Du projet d'une scène unique composée

de préférence sous la pluie printanière

d'un acteur et d'une actrice

ne sachant pas leur texte

ou bien l'inventant dans la limite

d'une mise en scène improvisée

 

Le ciel serait nerveux et la musique

ancienne antienne qui recommence à chaque fois

parcours qui se finit et recommence

en des fins multiples sous le signal

du farceur

 

Le rideau se lève souvent

à l'heure absolue du mensonge

 

La salle s'est remplie au fil des ans

et on calcule le nombre mérité d'ennemies

souvent on en conclut que nous sommes

vous êtes votre pire ennemi

vous qui portez dans le regard et le visage

les marques insolentes de l'impatience

vous ne pouvez l'apercevoir dans l'examen du miroir du soir

et le matin incrédule repose toujours la même question

 

Regarder sans voir devient un phénomène plus fréquent

que l'on ne croit

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages