Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 21:22

 

La puissance ne se compte guère

Sous le cycle imparfait

Des hommes et de leurs guerres

Les rives jumelles attendent

L’eau qui bat entre ses tempes

Qui bat et déplace

L’usine de glaise quand

L’empire se plie à tous

Les désastres

Garde ses cicatrices

De vieilles femmes hâlées russes et tatares

Gardent leurs chèvres

Aux prénoms de saintes

 

 

in Le Cycle de la Volga

(été 2009, à Kazan, République du Tatarstan, Fédération de Russie).

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages