Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 18:18

 

Salut l’ami lunaire tu as le corps gras et les idées claires

Mais ton rire désespéré l’emporte sur toutes tes lacunes

Tu craches comme tu bois et mange à l’envie tu es bien

Plus fort que tu ne le crois tu cries siffles vitupères et puis

Tu ne marches pas bien droit mais que te dire que je ne

Lise la colère les désastres des femmes à genoux et les

prières mortes avant d’être dites avalées dans des fumées

froides et sales tout contre toi est la vie de passage raide

la frontière entre sept mondes déçus les poussières des

ministres traîtres et les poètes aux idées préconçues les

braves gens finiront par te dénoncer à l’enfer les araignées

noires marchent déjà sur ton corps et tu te dépenses sans compter

mort avant d’être mort assis dans le pays imaginaire sacrifié

mis en croix mis en bière tu avales et tu gonfles comme quand

tu étais petit à souffler la nuque des aimées leur cheville métallique

et la langue offerte

pourtant tu le sais tu es l’aimant qui n’attire que le fer la fonte

du marteau à l’enclume l’espace d’une triste seconde la honte

oui la honte n’a qu’à bien se tenir

 

 

Comme un avant-propos au mensonge

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages