Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 15:09

 

La vision scande les heures lentes

renverse les désespoirs de l’obscur

mélange

la rubrique des morts

et celle des recettes matrimoniales

 

 

Que ne ferais-je pas pour apprécier ce temps lointain

ce temps éloigné de la mort

ce temps politique

quand l’enfance mesurait les mois aux années

dans un calcul d’apprenti épicier

 

 

 

 

 

L’empereur est nu aux côtés des rois

Mais la masse veule et stérile ploie sous l’esquisse

D’un bras levé et lourd

De menaces

 

 

 

La velléité interprétative se confond en abîme

quand tout dire revient à ne rien dire

seulement raconter l’être dans son unicité

et reporter loin l’idéologie du nombre

cacher ce trait éminemment politique

dénaturé galvaudé puis assoupi

 

car il faudra bien comprendre un jour avec courage

les raisons de cette scarification volontaire

l’ampleur des désastres

la sinistre rancœur

Pourquoi en êtes-vous là

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages