Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 18:36

 

 

L’accélération de l’histoire va ainsi à l’encontre de toutes les sentences d’immobilisation faisant suite à la fin d’un monde de connivences ce vieux monde du vingtième siècle qui nous vit naître et mourir à la fois et qui nous vit renaître plus libres cependant

Il est des pages qui ne seront jamais noircies par nos ampleurs ridicules

 

 

 

 

 

 

 

Dès le début

Mal puissant ronge

le dépasser

en un mot l’abattre

 

Devant le combat de la vie

Franchie masquée

longtemps portés

toujours trahis

 

loin des villages et des compagnes

où le tout se tait

les masques portent la connivence

et des secrets impossibles

 

 

 

 

 

 

Voilà bien les présents obsolètes qui ruminent à votre porte

grise votre mémoire entonne l’histoire du laid

faudrait-il que je propose le menu festin d’avril

alors qu’aujourd’hui on ferme des cages fantômes

sciez les barreaux et passez le gué aphone

on en a assez pour ne plus avoir à ouvrir les fenêtres du cœur

 

 

 

 

 

à la place de

Terence Stamp

dans Théorème

qu’auriez-vous fait

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages