Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 18:17

 

Dans cette quête irréelle quand pointent les vérités

on nous fait peur

prendre des vessies pour des lanternes

Car pour tous les pouvoirs est effrayante votre liberté

 

 

Voyez le chemin qu’il reste

Remplacer les sciences par l’expérience poétique

 

 

La défaite est inscrite dans les rides des murs Promène-toi dans les faubourgs Pour l’instant on domine la situation Tous les matins les Antilles changent de trottoir

 

On attend la charge et on prend son temps Demain se soulève d’indignation posée Ravale

Les envies de projeter la vraie vie

 

Devant l’immense mensonge car tout le monde ment sur les raisons de l’abandon N’y projetez rien car la science du pas grand-chose a atteint des proportions exagérées

 

Je viens tenir en laisse les destins et pétrir les terres des tués Immenses réservoirs canins

 

Il y a trente ans de cela il était possible de l’entendre et d’avancer en suivant l’interrogation Un rôle au cinéma et au théâtre L’incrédulité devant la violence des images maquillées par les poèmes de Baudelaire et du comte de Lautréamont Bravo Renoncer revient à se renier la plus infime parcelle de peau d’eau de viande et de chairs Mourez pour les censeurs mourez pour les maîtres

Mais taisez-vous

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages