Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 11:59

le paradis perdu

en un autre être

recommencé

dans la différence

des absolus

liens invisibles

fins serrés

de la séparation

entre le fini

et le recommencement

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
9 mai 2017 2 09 /05 /mai /2017 22:05

le temps

de l’absence

refondation

des géants

intérieurs

dieu vivant

au cœur

du seul corps

promis

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 11:40

venir et revenir

à la base

du triangle

fondation

de la puissance

du verbe

être

pour avoir

son dû

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 14:18

comment être

sans se prémunir

ni se confier

à la source du mot

ni se trahir

confondu

à la croisée

entre fatalité

et doute

de savoir

et voir

l’advenu

Repost 0
Published by Jean-M. Platier
commenter cet article
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 16:06

comment dire

les décennies

de la langue

trouvée

ni donnée

ni permise

apprivoisée

ainsi

qu’un lion

sort de sa cage

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 18:52

la mort

d’où je viens

ne possède

ni nom

ni lumière

absolu

indicible

rien

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 22:00

un à un

je redeviens

le sel

de la terre

la poussière

lente

des origines

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 21:31

quand les étoiles

sont finies

on ne sait

laquelle choisir

pour rouvrir

son chemin

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
7 mars 2017 2 07 /03 /mars /2017 22:52

et puis soudainement

la force des forts

et monstres

invisibles

s’annihile

jusqu’à l’harmonie

retrouvée

de la course

du vent

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article
6 mars 2017 1 06 /03 /mars /2017 20:33

devant une heure

un siècle

19 secondes

le monde s’arrête

soudain forclos

des douleurs

enfantement

du passé

qui procède

de l’avènement

d’un éphémère

qui rappelle le lien

avec les territoires

absents

 

Repost 0
Published by Jean-M. Platier - dans Un poème pour la nuit
commenter cet article

Qui Je Suis.

  • : Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • Le blog de jean-m.platier.over-blog.com
  • : Ce blog est un lieu de partage, de découvertes. Chaque jour, un poème pour la nuit sera donné à la lecture, à la réflexion. Un espace Manuscrits publiés et non publiés sera mis en ligne. Une place importante sera donnée à la réflexion théorique poétique.
  • Contact

Recherche

Pages